24 mai 2010

Le JMRC va recevoir de nouveaux hélicoptères UH 72A

Au Hasard d'un site, on découvre que L’US Army va livrer cinq hélicoptères UH 72A au JMRC en Allemagne. En quoi cela consiste t’il ?

Les États-Unis et l’OTAN possèdent en Europe un centre de préparation des forces qui a survécu a la fin de la guerre froide, le JMRC d’Hohenfels. Il a même retrouvé de son dynamisme depuis le début des opérations en Irak et en Afghanistan.

De 1956 à 1988, le camp d'entraînement de Hohenfels a été utilisé par les forces de l'OTAN (USA, Allemagne, Canada, Royaume Uni) et français de temps en temps. En 1988, Ce camp est devenu le Combat Maneuver Training Center d Hohenfels dont la mission était de fournir un entraînement réaliste interarmes aux unités de l'armée de terre des États-Unis, en Europe, et des unités de la 7 ème Armée US. Les unités de l'OTAN ou des partenaires y font de nombreuses rotations.

Le CMTC a été transformée et officiellement rebaptisé Joint Multinational Readiness Center en Décembre 2005. Cette transformation s’est construite autour des capacités uniques (moyens matériels et humains) du JMRC à former des forces interarmées et multinationales.
Plus de 95 % des alliés dans les opérations en coalition avec les États-Unis proviennent de la zone de responsabilité US-EUCOM, ou se situe ce centre. Il existe au États-Unis un centre similaire de plus grande dimension, le Joint Readiness training Center de fort Polk. Depuis 1993, des soldats ont été déployés à partir de Fort Polk, en Haïti, Asie du Sud, Suriname, au Panama, en Bosnie, l'Irak, en Afghanistan, et d'autres endroits.

Ce centre n'est qu'un des nombreux outils de USAREUR (US army in Europe) pour participer à l'entrainement et à la preparation des forces. Le 7th Army Training Command a été créé le premier Juillet 1976. Il est l'élément de commandement pour le Commandement unifié multinational de formation, comprenant les centres de Grafenwoehr, le JMRC Hohenfels le Combined Arms Training Center à Vilseck, et une unité de soutien a Roedelheim. En Janvier 2006, le 7 ATC est devenu 7th Army Joint Multinational Training Command.

La simulation du JMRC est basée sur une instrumentation des armements et des outils de simulation. Le dispositif est complété par des Observateurs Contrôleurs Formateurs dont l'objectif est d'assurer l'encadrement, la formation et le mentorat des unités. Ces mêmes personnels participent a l'analyse après action (After Action Review) des unités en stage. Ils contribuent également d'exercer à l'arbitrage manuel des systèmes d'instrumentation, à l'application des mesures de sécurité et à la gestion des risques.

L'OPFOR ou FORAD en francais est constituée par le 1er bataillon du 4ème régiment d'infanterie. qui a été réactivé en 1990. Cette unité est capable de mener les missions suivantes: mener une attaque, une défense, conduire des opérations type insurrection, mener des attaques IED , etc...

Le JMRC s'est récemment spécialisé dans la lutte contre les engins explosifs improvisés (IED) que l'on rencontre sur de nombreux champs de bataille. Du 6 au 8 avril 2010, des représentants de 13 pays se sont retrouvés pour des démonstrations, des formation et des simulations portant sur la majorité des dispositifs que l'on peut rencontrer sur le terrain.

Ce centre d'entrainement vient de recevoir ses cinq premiers hélicopètres légers du type UH-72A Lakota . Il s'agit de la version américaine militarisée de l'EC 145 d'eurocopter assemblée au Etats-Unis.
Ces appareils provenaient de la base aérienne de Ramstein où ces machines ont été remontées apres leur transport par C17 depuis la base aérienne de Colombus dans le Mississipi. 322 appareils de ce type ont été commandés et sont fabriqués dans le Mississipi et au Texas. Ces machines serviront au JMRC à de nombreuses tâches pour les exercices de préparation au déploiement en remplacement des UH1.


photos (c) US Army

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed