13 avr. 2010


Passage de plusieurs navires de guerre chinois au large du Japon

Ce mardi, le ministre de la Défense Toshimi Kitazawa a déclaré que deux sous-marins et huit bâtiments militaires chinois avaient été repérés par les Forces Maritime Japonaises d'Auto-défense en haute mer entre l'île principale d'Okinawa et l'île de Miyako, dans la préfecture méridionale, le samedi 10 avril 2010.
L'état-major interarmées des Forces d'Auto-défense a déclaré que les sous-marins chinois avaient été observés en surface près du Japon pour la première fois. Pékin n'avait pas notifié à Tokyo la présence d'unité de sa flotte dans la mer de Chine orientale.

Deux destroyers des forces d'autodéfense japonaise le Choukai et le Suzunami ont repéré les bâtiments chinois près des îles Nansei à environ 140 kilomètres à l'ouest-sud-ouest de l'île principale d'Okinawa vers 8 heures du matin. Les navires chinois ont effectué des ravitaillements en mer dimanche, selon les sources japonaises. Des vols d'hélicoptères chinois ont été observés très courte distance du destroyer japonais Suzunami. Les unités repérés naviguaient en direction du Pacifique.

Voici un extrait du communiqué de l'état-major interarmes japonais
les navires détectés sont les suivants
- deux destroyers de classe Sovremennyy Fuzhou (137) et Ningbo (139),
- les frégates lance-missiles Lianyungang et Tongling de laClasse Jiangwei-I,
-la frégate Huaibei de la Classe Jiangwei-II,
- le pétrolier ravitailleur d'escadre Taicang (882),
- deux sous-marins de classe Kilo,
- le navire de sauvetage de sous-marins Dongjiu de la classe Dalang.

Selon l'agence de presse ANGOP qui reprend cette information, ce n'est pas la première fois que des navires de guerre chinois empruntent cette route maritime. Le mois dernier, six bâtiments de la marine de guerre chinoise ont été aperçus dans cette zone. En juin 2009, ils étaient cinq et en novembre 2008, quatre.
photo communiqué etat-major interarmées Japon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed