12 avr. 2010



Le navire de commandement et de soutien logistique belge Godetia est rentré à l’issue d'une mission de deux mois au large des côtes d’Afrique.
Le 8 février le Godetia est parti pour une mission de deux mois en direction de la côte ouest-Africaine. Le but de la mission est de former des instructeurs africains, d'acheminer des biens humanitaires vers différents pays africains et d'effectuer un programme d'entrainement intensif.
Le vendredi 9 avril 2010, le navire a rejoint son port d'attache Zeebrugge, après un voyage de 11.300 miles nautiques (+/- 21.000 km).
Dans le cadre du programme 'African Partnership Station', le personnel embarqué a formé 34 instructeurs africains pour les tâches de garde côte, en mettant l'accent sur la sécurité maritime. Cette formation a pour objectif la lutte contre la piraterie, la pêche illégale et la traite des êtres humains dans cette région. A terme, les marines africaines doivent pouvoir maintenir de manière autonome la sécurité maritime dans leurs eaux côtières ainsi que dans le Golfe de Guinée. C'était la seconde fois qu'une telle mission était accomplie par un navire non américain.
Durant sa mission, le Godetia a fait escale dans les pays suivants : le Maroc, la Gambie, le Cameroun, le Congo, la République Démocratique du Congo, le Bénin, le Sénégal et le Portugal. L'équipage a débarqué plus de 35 tonnes d'aide humanitaire dans divers pays d'Afrique.

Cette initiative belge est a souligner au moment ou la piraterie dans le golfe de Guinée reste une menace et ou en Somalie plus de vingt bâtiments de guerre luttent pour arrêter ce fléau. La formation et le développement des marines africaines est une des solutions à promouvoir.
Source / MIL.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed