2 janv. 2011


Des tests ADN pour tous les soldats de l'armée indienne

Cette année, l'Armée indienne va procéder à l'analyse génétique de ses soldats. Ces informations seront utiles pour identifier les personnels en cas de la mutilation des corps.

Le Général de corps d'armée Naresh Kumar, directeur général du service médical des forces armées a déclaré "Nous commencerons l'analyse génétique de soldats dès cette année lorsque le centre d'analyse et la banque de données sont presque prêts."

Le centre sera rattaché au Département de Médecine légale dans des Forces armées au sein de l'Université médicale, basée à Pune. L'université médicale des forces armées crée en 1948 a formé plus de 6000 médecins et constitue un des meilleures école de médecine du pays.

Le centre rassemblera les échantillons de sang des personnels qui participeront à des missions potentiellement dangereuses. Il est établi pour aider dans l'identification de corps mutilés et qui ne peuvent l'être visuellement ou par d'autres procédés.

En 2007, l'armé indienne a perdu de nombreux personnels dans l'explosion d'un dépôt de munitions au Cachemire. L'identification des corps a été rendue très difficile par le souffle de l'explosion.

Aux Etats-Unis, tous les personnels officiers et non officiers doivent fournir un échantillon de leur sang pour leur identification ultérieure en cas de Décès. Le laboratoire d'identification ADN des forces armées (US) permet déjà d'identifier les restes de soldats américains portés disparus au Viet-nam.

-----------------------

Question Defense vous adresse ses meilleurs voeux pour 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed