29 janv. 2011



De nouveaux lance roquettes multiples pour l'armée thaïlandaise

L'Institut de Technologie de la Défense (institut gouvernemental) a remis à l'armée thaïlandaise le premier prototype du lance roquette-multiple DTI-1.

Une cérémonie de remise de ce matériel à la division d'artillerie de l'armée de terre s'est déroulée, le 24 janvier en présence du Ministre de la Défense, du Commandant en chef, des responsables de l'institut (ITD) et du commandant de la division de l'artillerie. Le Gen Prayuth chef d'état-major de l'armée de terre a rappelé que son armée cherchait à se doter de cette capacité depuis 1988. A terme, l'artillerie souhaite pouvoir disposer d'un bataillon MLRS.

Le Gen. Thitinan Thanya Siri, directeur de l' ITD a rappelé que la construction de ce LRM baptisé DTI-1 avait été rendu possible grâce à l'apport de technologies d'origine étrangère. Selon les officiels thaïlandais, la roquette a une portée de 180 kilomètres et atteint une vitesse maximale de mach 5.

Le matériel livré


Cette nouveauté n'est en fait qu'une « copie locale » du système chinois WS1-B. Il semble que le modèle WS1-B n'est jamais satisfait l'armée chinoise au point de l'acheter. La version thaïlandaise a des performances supérieures. La roquette chinoise de 302 mm est chargée de sous-munitions. Les différentes têtes existantes sont la SZB-1, ZDB-2B HE à Fragmentation et la YDB-1 Fuel Air Explosive.

film de l'armée thaïlandaise qui présente ce système et nous permet de voir ses autres matériels.

Dans le futur, l'ITD souhaite concevoir et produire des drones, des brouilleurs électroniques, des véhicules amphibies afin de réduire la dépendance du pays aux importations

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed