8 juin 2011



Premier vol d'un CASA 295 AEW&C
Le 7 juin, un C295 équipé d’un rotodôme Airbone Early Warning and Command (AEW&C) a effectué un vol d'essai depuis les installations d’Airbus Military de Séville en Espagne.

L’objectif du vol était de vérifier les principes aérodynamiques, les impacts structurels et la manœuvrabilité du C295 avec un rotodôme factice de 6 mètres de diamètre. Il s'agit de contrôler l'impact sur le comportement en vol et les structures. Ce premier vol d’une durée de 2h48, sera suivi de nombreux autres pendant les trois prochains mois afin de valider le concept et d’approfondir les études de faisabilité.

Le C295 est déjà disponible pour des missions ISR (Intelligence Surveillance et Reconnaissance) de PATMAR (Patrouille Maritime) ou encore de lutte anti-sous-marine. Selon Mer et Marine, le C295 MPA affiche une autonomie de 11 heures (9 heures de patrouille à 200 nautiques) et peut remplir différentes missions, comme la lutte ASM ou antinavire, la surveillance de ZEE, la détection de pollutions maritimes et le sauvetage.

Disposant d'un système de contre-mesures, notamment des leurres, le C295 compte six points d'emport pour torpilles, missiles air-mer, mines, charges de profondeur ou pods de reconnaissance. Cet appareil est présenté par Airbus comme une alternative aux gros avions de patrouille maritime, comme le P-3 C Orion américain. Il pourrait peut être concurrencer le Hawkeye pour certains besoins.
Photo publiée site Forum Dz

1 commentaire:

  1. avec un rotodôme factice de 6 mètres de diamètre. Il s'agit de contrôler l'impact sur le comportement en vol et les structures.la détection de pollutions maritimes et le sauvetage.

    RépondreSupprimer

FEEDJIT Live Traffic Feed