13 juin 2011



L'artillerie brésilienne se prépare à la coupe du monde de 2014
Alors que l'artillerie brésilienne vient son fêter son patron, le maréchal Mallet, d'origine française; la presse locale annonce que l'armée de terre brésilienne se prépare à un vaste chantier de modernisation en vue des évènements sportifs majeurs de 2014 et 2016. L'armée de terre a lancé une offre pour l'achat des équipements de défense antiaérienne et le montant de ces contrats pourrait atteindre une fourchette comprise entre 1,5 et 4,5 milliards de dollars.

Les matériels couvriraient les besoins en protection de la coupe des confédérations en 2013, la coupe du monde de 2014 et les jeux olympiques de Rio de 2016. il s'agit de missiles, de canons antiaériens et des radars pour protéger les principales installations. Le journal Epoca , s'est procuré un document de l'armée du 26 janvier qui détaille les besoins nouveaux.

L'intention des militaires brésiliens est de profiter de ces évènements sportifs pour moderniser la défense antiaérienne nationale. le plan consisterait à acheter cinq batteries de missiles à moyenne portée, des missiles à courte portée portatifs, des nouveaux radars de détection et les moyens de communication associés.

Cela fait maintenant deux ans, que l'armée de terre brésilienne étudie ce besoin. Elle a consulté 37 fournisseurs potentiels et reçu des propositions de 27 d'entre eux en Chine, France, aux États Unis, en Suède et en Russie. La signature des contrats devrait avoir lieu le 16 novembre. Le plan inclut la modernisation de cinq groupes d'artillerie antiaérienne, équipés des canons de 35 mm et 40 mm, acquis dans les années 70 et 80 qui recevront une motorisation électrique et des systèmes de communication de dernière génération. L'achat de nouveaux canons de calibre 30 mm, de missiles moyenne portée et de radars va constituer l'essentiel de la dépense. Des tourelles antiaériennes équiperont le nouveau VBCI Guarani et les M113.

Les concurrents pour les systèmes sol-air moyenne portée



L'armée de terre déploiera pour les compétitions près de 4000 personnels. Lors de chaque évènement,l'espace aérien sera interdit à la circulation aérienne comme cela est la règle. Près de 200 personnels seront directement engagés pour la protection des sites et 4000 le seront en soutien. Des canons, des batteries antiaériennes et des personnels équipés de lance-missiles portatifs seront déployés autour des stades. Les nouveaux matériels devront être opérationnels pour le mois de janvier 2014.
Source Epoca, Military Balance 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed