2 mars 2011

Retour de vacances, beaucoup trop d’évènements durant ces deux dernières semaines Ci dessous, vous trouverez une tentative de synthèse des opérations d'évacuations de ressortissants.

Libye, Qui prend soin de ses ressortissants ?
En ce qui concerne les évacuations de ressortissants, il existe des bons et des mauvais élèves.

Les pays africains semblent encore en retrait bien que plusieurs d'entre eux aient organisé des opérations de retour au pays. Le Nigeria a agi très rapidement et affrété des appareils civils et le Ghana est en train d'organiser une opération de ce type et 150 ressortissants viennent d'arriver.

Les pays européens ont eux aussi agi assez rapidement en raison de la proximité du pays. Les britanniques et les allemands ont monté de réelles opérations avec des forces spéciales. Le Canada et les autres pays du Commonwealth ont déployé des moyens importants et joué la solidarité "communautaire". Le Portugal a évacué ses nationaux, les citoyens de l'UE et ceux de la communauté de langue portugaise (PALOP). Discrètement mais avec des moyens importants, la Turquie a évacué plus de 10000 de ses nationaux présents en Libye. Les Etats-Unis sont restés discrets mais ont affrété des moyens civils.

La Chine semble prendre en compte la nécessité de protéger ses nombreux ressortissants présents sur le continent africain et a organisé un véritable pont aérien avec ses avions de transports IL 76. En Inde , la situation est différente, le gouvernement est critique pour son manque de réactivité face à la crise. Ses moyens maritimes seront très longs à rejiondre la zone d'action.

En conclusion, l'évacuation de ressortissants reste une mission prioritaires de l'état et de ses armées. Les moyens comptent mais la volonté politique est primordiale. A minima, des ferries peuvent remplacer des bâtiments amphibies et des avions civils , les c17-130-160 dans certains cas.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed