3 sept. 2010




Un navire hôpital chinois en mission humanitaire dans l'est de l'Afrique


La flotte chinoise sort de plus en plus loin de ses bases. Après s'être lancée dans la lutte contre la piraterie en envoyant plusieurs flottes successives, la RPC dépêche un bâtiment hôpital pour une mission humanitaire dans l'est de l'Afrique. Comme les Etats-Unis le font, la chine joue de tous les moyens disponibles (Soft Power) pour avancer ses pions dans cette région d'Afrique.

Le Peace Ark est le premier navire hôpital de la marine de l'Armée Populaire de Libération. Ce bâtiment qui déplacerait de l'ordre de 20000 tonnes dispose de 500 lits et de huit blocs opératoires. Il a été lancé en 2007, conçu pour des missions humanitaires et pour répondre aux catastrophes naturelles.

Durant sa mission, le bâtiment soutiendra les personnels de la flotte déployés dans le golfe d' Aden dans le cadre de la mission anti-piraterie. La mission secondaire des 100 personnels de santé embarqués, sera de prodiguer des soins aux populations de Djibouti, du Kenya, de Tanzanie, des Seychelles et du Bangladesh lors des différentes escales. Durant ces étapes, le personnel chinois conduira des missions de conseil et d'assistance dans le domaine médical avec les services locaux.

Si aucune des marines européennes n'a la volonté ou la capacité de construire un bâtiment spécifique de ce type ; l'Union Européenne pourrait promouvoir un projet de ce type au niveau des 27.

photo Xinhua

1 commentaire:

  1. Je n'était pas au courant de l'existence de ce navire. La Chine commence à mettre à point sa ''soft power'' ;)

    RépondreSupprimer

FEEDJIT Live Traffic Feed