4 févr. 2011


Le P8A Poséidon/P8I Neptune va rentrer dans sa phase de production

Un premier contrat d'industrialisation de l'avion de patrouille maritime a été signé par l'US Navy, comme l'indique le blog Mer et Marine

La marine américaine envisage en effet d'acquérir 117 avions de patrouille maritime P-8A pour remplacer les avions Lockheed P-3 Orion. La firme Boeing espère aussi vendre 200 appareils à des clients étrangers.

L’appareil est basé sur la cellule du B737 et intègre le radar AN/APY-10 qui est une évolution de l’APS 137. L'adaptation de la structure aux exigences de la marine aura nécessité plus de 50 modifications pour un coût d'un milliard de $. Le système de mission dispose de capacités de surveillance tout temps, sur terre et en mer, des capteurs pour la guerre anti-sous-marine, anti-surface et le recueil de renseignements. L'appareil pourra rester plus de 4 heures sur zone à une distance de 1200 miles. Ces avions intégreront un système plus vaste de surveillance baptisé Broad Area Maritime Surveillance (BAMS) ou son action sera intégrée à une flotte de drone longue endurance, d'autres avions, de bâtiments de surface et de satellites.Le réseau BAMS

L'inde premier client à l'export

En janvier 2009, le ministère de la défense indien a signé un contrat pour la fourniture de 8 appareils Poséidon pour un coût de 2.1 milliards de dollars. Selon le journal indien the Economic time, la marine indienne serait sur le point de confimer les quatre appareils en option. Le premier des huit aéronefs P-8I, acheté par une vente directe auprès de Boeing, devrait être livré à l'Inde dans les 48 mois à compter de la signature du contrat. Ces avions vont remplacer la flotte vieillissante de Tupolev Tu-142M ; les derniers exemplaires seront livrés avant 2015.

Ces avions de reconnaissance P-8I Neptune sont acquis dans le but de renforcer les capacités de patrouille maritime de la marine indienne dans la lutte contre la piraterie et pour faire face à l'influence croissante de la Chine dans l'océan Indien. Selon the Economic time, la communauté internationale demande à l'Inde de jouer un rôle plus important dans la lutte contre la piraterie maritime dans le détroit de Malacca, qui est une des routes les plus fréquentées du monde, et le long de la côte est-africaine.

Les P-8s indiens intègreront un détecteur d’anomalie magnétique qui a été enlevé de la version américaine pour gagner du poids. L'intérieur du fuselage a été modifié pour accueillir une soute à armement de 3,5 ou 4,7 m de long selon les besoins. Celle-ci sera fournie par Hindustan Aeronautics Ltd. pour les appareils indiens. L'Inde a demandé le 21 décembre dans le cadre des ventes FMS la fourniture de 21 missiles air-mer AGM-84L HARPOON Block II et certains équiperont les Neptunes.

Lors du salon Aero India qui se deroulera du 09 au 13 février 2011 à Bengalore, de nombreuses entreprises aéronautiques américaine seront présentes. Boeing viendra en force après ses nombreux succès commerciaux indiens comme le P8I , le c17, le l' AH-64D Apache. Il y a encore un grand contrat à gagner en Inde.

photo internet

Données sur le P8

Achat missile Harpoon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed