13 nov. 2010


La Russie en soutien de la stabilisation de l' Afghanistan

La Russie a achevé la livraison d'armes petite calibre et de munitions aux autorités Afghanes conformément à un programme d'aide militaire.

Elle a en effet livré 20000 fusils d'assaut Kalashnikov et plus de 2.5 millions de cartouches cette semaine à l'afghanistan . Ces armes seront distribuées aux unités de police de la capitale et de sa région. Neuf rotations d'avions-cargos Il-76 dont le dernier s'est posé vendredi à Kaboul ont permis l'acheminent de ces équipements.

L'ambassadeur russe en Afghanistan Andrei Avetisyan a déclaré que la livraison de ces armes en Afghanistan aidera à renforcer la sécurité et l'état de droit dans le Pays Les fusils d'assaut kalashnikov sont appréciés de longue date en Afghanistan.

La Russie soutient aussi l' Afghanistan dans son combat contre les narco trafiquants en animant un centre d'entrainement près de Moscou au profit des officiers de la brigade anti-narcotique afghane.

Soutien à l' OTAN

Récemment, le Secrétaire Général de L'OTAN Anders Fogh Rasmussen et le Président russe Dmitry Medvedev ont eu des discussions sur la perspective d'une participation russe accrue en Afghanistan. Le président Medvedev est invité au sommet de Lisbonne le 19-20 novembre pour sans doute discuter des initiatives OTAN-Russie

Alain Deletroz, le vice-président européen del' International Crisis Group, déclarait récemment au média Deutsche Welle "La Russie ne veut pas être impliquée en Afghanistan," elle a eu son temps là bas cela lui suffit. Mais elle ne veut pas que l'OTAN perdre et que les Talibans restent une menace potentielle et créent des ennuis dans le reste de l'Asie Centrale et même dans le Nord-Caucase."

De son côté , l ' OTAN recherche des soutiens au delà des seuls pays européens qui se montrent de plus en plus rétifs aux sollicitations.

Recherche désespérément des hélicoptères russes

L'OTAN attend que La Russie soutienne aussi le combat contre le Taliban en Afghanistan en fournissant des d'hélicoptères Mi-17 des pièces détachées et des équipages pour former l'armée de l'air Afghane.

Élargissement de l' accord de transition

L'OTAN cherche à "élargir" l'accord de transit selon lequel la Russie autoriserait l'alliance à acheminer via son territoire des matériels non létaux en Afghanistan, a indiqué M. Appathurai lors d'une conférence de presse.

Conclusion

Le moment ou des formateurs militaires russes seront déployés sur le terrain pour entrainer la police ou l'armée Afghane ou sur les zones frontières n' est pas encore venu. Attendons la semaine prochaine pour connaître l'étendue de la nouvelle contribution russe.

Photo RIA novosti

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed