18 nov. 2010


La Grande Bretagne reçoit son septième Boeing C17

Le 17 novembre, la Royal Air Force a pris possession d'un nouvel exemplaire du Boeing C-17. Ce septième Globemaster III va renforcer de manière significative les capacités de soutien aux opérations dans le monde, selon le ministre de la défense, monsieur Peter Luff.

Cette livraison intervient quasiment 10 ans après l' arrivée de cet aéronef au sein de la royal air force. Cette année, la flotte britannique de C-17s a réalisé 60,000 heures de vol en soutien des opérations nationales humanitaires vers le Pakistan, Haiti et le Chili. Ces appareils affectés au 99 Squadron et basés à Brize Norton près d' Oxford, sont essentiels pour le soutien des troupes en Afghanistan.

Le C-17 donne à la RAF une capacité de transport stratégique longue portée de fort tonnage qui permet un déploiement très rapide des moyens et le soutien d'une force déployée sur le long terme. la RAF est actuellement la seule sur le continent Européen à disposer de ce type d' aéronef et de cette capacité en propre.

Stabilisation des chaines de production

Le gouvernent britannique a été briefé par Boeing sur le calendrier de production des appareils C-17, et a reçu différentes options pour l'acquisition d'un huitième appareil. La compagnie est confrontée à la baisse des cadences de production. 15 appareils sont produits chaque année alors que les livraisons devraient tomber à 10 en 2012.

Au total Boeing a livre 224 C-17, y compris 20 appareils à des clients internationaux. Ces clients sont le Canada , l'Australie, les EAU, le Qatar et 12 pays de OTAN et du partenariat pour la paix dans le cadre d'une initiative commune. L' Inde a annoncé son désir d' acquérir 10 appareils au minimum.

Une chance à saisir pour la France

La France a donc réellement besoin d' un avion de transport stratégique depuis de longues années. Il faut cesser de considérer l' A400 comme un appareil de transport stratégique et penser à acquérir des appareils stratégiques récents. Les délais de livraison des C17 sont extrêmement courts à la différence des C130 et pourraient nous encourager dans cette voie.

Les Antonov 124 et autres avions d'origine soviétiques sont en train de vieillir et leur remplacement n' est pas assuré. Les lignes de production du C17 pourraient s' éteindre d'ici à quelques années.

La France a besoin d' un avion de transport stratégique récent et techniquement éprouvé.

Bien que la Russie parle de produire une version modernisée de l' Antonov 124 , l'acquisition de quelques exemplaires du modèle civil du C17 dans le cadre d'un partenariat Privé-public ; pourrait constituer une solution réellement novatrice et financièrement acceptable pour les budgets actuels .

Photo : Boeing

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed