21 mai 2011



La 5eme conférence des ministres de la Défense de l'ASEAN s'est tenue le 19 mai à Djakarta

Les réunions des ministres de la défense de l'ASEAN connues sous le nom d'ASEAN Defense Minister Meeting (ADMM) ont été instaurées en 2006. Elle consiste en une reunion des ministres de la defense des 10 pays membres de l'organisation régionale asiatique qui regroupe pres de 600 millions d'habitants.
Cette rencontre ministérielle arrive juste après le 18eme sommet de l’organisation qui s’est tenu au début du mois de mai. Au terme de ces deux sommets régionaux, aucun compromis n'a été trouvé dans le conflit qui oppose le Cambodge et la Thaïlande depuis le 22 avril. La déclaration commune a été adoptée à l’issue de ce sommet est très consensuelle et ne traite pas directement de ce conflit mais appelle au renforcement de la coopération de défense entre les états membres.

Selon l’agence de presse Viêt-Nam : La déclaration appelle à promouvoir la coopération entre les pays de l’organisation en matière de sécurité et de défense afin de garantir la paix et la stabilité dans la région et donc d'assurer l'un des trois piliers fondamentaux qu'est la Communauté politique et de sécurité de l'ASEAN (ASPC) pour l'édification de la Communauté de l'ASEAN en 2015.
Cette déclaration affirme la liberté de la navigation maritime en Mer Orientale conformément au droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, ainsi que l'engagement des membres de l'ASEAN d'observer intégralement et strictement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), ainsi que de s'orienter vers l'adoption du Code de conduite des parties en Mer Orientale (COC) afin de maintenir paix et stabilité dans la région.


Maintien de la paix et coopération dans l’industrie de défense
Deux nouvelles initiatives ont été lancées La première vise à la création d'un réseau de centres de maintien de la paix de l'ASEAN. A l’instar de ce qui se passe par exemple en Amérique du Sud, l’organisation souhaite faciliter la coopération parmi les pays membres grâce au planning, l’entrainement et le retour d'expérience. La seconde initiative envisage l'élaboration d'un mécanisme de collaboration dans l'industrie de la défense des pays asiatiques.
Les ministres ont déclaré jeudi qu'ils étaient prêts a travailler ensemble pour développer une industrie régionale de défense , incluant le partage de technologies et le développement possible de missiles. Selon le ministre de la défense, Malaisien Ahmad Zahid Hamidi, cette initiative pourrait réduire de moitie les importations d'armement. Les dépenses des pays de l'association s'élèvent annuellement a 25 milliards de dollars majoritairement avec les pays occidentaux, la Chine, Russie et la Corée du Sud. Certains pays comme Singapour, la Malaisie et l'Indonésie possèdent déjà une industrie de défense dynamique.

Les autres initiatives
L'Indonésie et Singapour vont co-organiser un exercice d’état-major dédié à l’assistance humanitaire et aux secours en cas de catastrophes naturelles. Cet exercice se déroulera conjointement dans les deux pays en juillet.

Réunion des officiels de défense
La troisième réunion des officiels de la défense s’est tenue le 27 avril à Yogyakarta (Indonésie). Les chefs d’état-major ou vice-ministre de la Défense, participent a ce type de rencontre de haut niveau de la défense de l'Asean. Citant l’agence vietnamienne de Presse : Placé sous le thème "Renforcement de la coopération dans la défense entre les pays aséaniens et la communauté internationale face aux nouveaux défis", cet événement de trois jours réunit les représentants des pays membres de l'Asean ainsi que des pays de dialogue de cette Association que sont les États-Unis, l'Australie, la Chine, l'Inde, le Japon, la République de Corée, la Russie.

Coopération médicale
La première réunion des responsables de la médecine militaire des pays de l'ASEAN aura lieu du 26 au 29 mai à Hanoï avec pour ordre du jour "Coopération dans la médecine militaire des pays de l'ASEAN". Celle-ci, qui est une initiative avancée en 2011 par le Vietnam, réunira les représentants de la médecine militaire des dix pays de cette association conformément à une décision des commandants de la défense de l'ASEAN.

Un forum étendu baptise ADMM-PLUS, existe et comprend huit pays dénommés ASEAN Dialogue Partners.Durant la réunion, les ministres ont approuvé l’ établissement d’un groupe de travail d’expert de l’ADMM-Plus Cinq domaines sont concernés : sécurité maritime ; contre-terrorisme; médecine militaire et opérations de maintien de la paix. Ces groupes offriront une plateforme aux 18 membres d’ADMM-Plus pour coopérer et répondre aux problèmes régionaux.

La sixième réunion du groupe ADMM sera organisé au Cambodge en 2012. L' ASEAN continue ses efforts pour instaurer la paix dans la région malgré les différents qui existent entre pays membres. Selon Arnaud Menindes, élève de l'Ecole des Hautes Etudes Internationales, L'ASEAN ne trouve une réelle efficacité que lorsqu'elle est épaulée par d'autres puissances. Son financement repose tout d'abord beaucoup sur les aides américaines et japonaises.…. A l'heure actuelle l'ASEAN est donc une organisation qui n'est pas initiatrice mais seulement réceptive des politiques de sécurité. Les initiatives prises au cours des dernières réunions sont positives mais encore timides.

photo agence de presse Viet-Nam

2 commentaires:

  1. Excellent post dear blogger

    RépondreSupprimer
  2. Désolée mais
    A l'heure actuelle l'ASEAN est donc une organisation qui est seulement réceptive des politiques de sécurité
    1) ne veut rien dire
    2) c'est bien mal connaître la complexité des mécanismes régionaux
    Dommage, il y a si peu en français sur l'ASEAN !

    RépondreSupprimer

FEEDJIT Live Traffic Feed