8 juil. 2010


Début de l’activité opérationnelle du satellite israélien OFEQ 9

Israël a lancé le satellite OFEQ9 depuis la base aérienne de Palmachim au sud de Tel Aviv le 22 juin. Il s’agit du sixième satellite de la famille Ofeq qui signifie Horizon en hébreu. Le premier d’entre eux est Ofeq 3 qui fut lancé en 1995.
Ofeq 9, petit satellite de la gamme des 300 kg, a commencé à envoyer ses premières images la semaine dernière. Cet engin est doté d’une nouvelle caméra haute résolution développée par Elbit Systems' EL-OP. Il s’agirait selon Aviation Week du système dénommé 'Neptune. En orbite à 600 kilomètres d’altitude, ses senseurs enregistrent des images en noir et blanc et couleur avec une résolution de 0.5 mètre (mono) et 2m (PAN).

Ces satellites ont comme particularité d’être les seuls au monde à pouvoir être lancés en orbite rétrograde, de sorte que les débris de lancement tombent en méditerranéenne, et pas sur les arabes voisins.

Il a rejoint ainsi les autres satellites espions actifs dans la série Ofek déjà en orbite autour de la terre.
Ces satellite évoluent sur une orbite basse et font le tour de la terre en 90 minutes. Les satellites effectuent ainsi près de six passages de jour sur la zone du Moyen Orient (par 24 heures). A chaque passage, un satellite couvre une bande de 7 kilomètres de large.

De plus, Israël exploite un satellite radar à synthèse d'ouverture TecSAR, lancé en 2008 par une fusée indienne et dispose des droits exclusifs de deux satellites optiques EROS-A et EROS-B1 .


Selon le journal le temps, A Tel-Aviv, les chroniqueurs spécialisés ne cachent pas qu’Ofek 9 a pour mission principale d’espionner l’Iran et d’autres pays hostiles, dont la Syrie.

Ce nouveau satellite donne à Israël une capacité accrue de surveillance des pays voisins. Le pays dispose donc maintenant de six satellites pour assurer une couverture des zones sensibles.

All photos credit: Israel Aerospace Industries

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed