6 nov. 2011


Afflux de blessés libyens dans des hôpitaux occidentaux et...

les nouvelles autorités libyennes évacuent actuellement un grand nombre de blessés dans des pays d'accueil arabes, occidentaux et en Iran.

L'évacuation des blessés et les soins à l'étranger des 3.000 combattants est pris en charge par la Libye sur un fond spécial de quelque 150 millions de dollars. Il s'agit d'une partie des avoirs gelés du régime Kadhafi. Quelque 2.000 combattants ont été emmenés en Tunisie, tandis que d'autres ont été envoyés en Allemagne, en Grande-Bretagne, en France, en Autriche, au Portugal, en Turquie ou en Jordanie. La liste comprend aussi les Pays-bas, l'Espagne, l'Italie et le Maroc.

France
Dans le cadre du soutien que la France apporte aux nouvelles autorités libyennes, la France a déployé des équipes dans le pays pour soigner les blessés de guerre en renforçant les capacités des hôpitaux libyens. Selon le ministère des affaires étrangères, la France dépêche également à Misrata et en Tunisie, où se trouvent actuellement de nombreux blessés libyens, une équipe médicale qui aura pour mission d'orienter les blessés en fonction des pathologies.

Portugal
Le 30 octobre, un C130 de la force aérienne portugaise a évacué 20 nationaux libyens victimes de la guerre civile. Ceux ci vont être pris en charge par divers hôpitaux militaires de Lisbonne (Estrela et Lumiar). Le ministre de la défense et le CEMA a assisté à l'arrivée des blessés au terminal militaire de Lisbonne. Selon le site de la force aérienne, cette initiative à caractère humanitaire, résulte d'un accord signé entre le ministère de la défense nationale, des affaires étrangères et du CNT. Les blessés resteront 30 jours au Portugal.

Danemark

Le Danemark va de son côté traiter 50 blessés Libyens, les blessés rejoindront aussi le pays par avion C130 médicalisé et seront répartis dans les hôpitaux de Copenhague, Aarhus et Odense.

États-Unis
Un appareil C-17 du 172nd Airlift Wing a transporté aux États-Unis un premier groupe de blessés après un vol de 13 heures depuis la Libye. Selon le communiqué du département d'état: Répondant à une demande du Conseil national de transition libyen (CNT)", les Etats-Unis vont prendre en charge "24 combattants gravement blessés à l'hôpital Spaulding de Boston", dans le Massachusetts. "Six autres cas critiques" sont transférés en Allemagne pour être soigné sur des bases américaines, ajoute le communiqué.

Pays Bas
Les Pays-Bas ont accepté de prendre en charge une quarantaine de blessés. Les patients seront d'abord reçus par l'Hôpital d'Utrecht (urgence), après quoi ils seront transférés vers d'autres hôpitaux néerlandais.

Allemagne
Selon le Figaro, Le ministre allemand de l'Économie, Philipp Rösler, avait proposé l'aide de l'Allemagne pour soigner 150 blessés libyens lors d'une visite la semaine dernière à Tripoli.

Au delà de la Tunisie, le Maroc est aussi très actif ; plus d'une centaine de blessés sont déjà en cours de traitement dans ce pays. Un diplomate marocain a précisé que "SM le Roi prendra en charge tous les frais d'hospitalisation des blessés libyens", assurant que "cet acte fraternel envers le peuple libyen est à la fois une expression de félicitations et de soutien constant que le Royaume ne cesse de témoigner à l'égard de la Libye sœur à plus d'un égard".

Iran
Selon le blog Atlas Info.fr, l’Iran est disposé à soutenir le peuple libyen dans différents domaines, notamment dans celui de la santé, a affirmé, vendredi soir à Benghazi, le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salihi.

Le chef de la diplomatie iranienne a indiqué, dans une déclaration à la presse, à l’issue d’un entretien avec le président du Conseil national de transition libyen, Mustapha Abdeljelil, et d’autres responsables du CNT, que quelque 72 blessés libyens seront admis pour des soins dans les hôpitaux iraniens.

En conclusion, de nombreux états montrent leur solidarité avec le peuple libyen. Certains espèrent peut être tirer quelque avantage à défaut d'avoir contribué à la chute de l'ancien régime.

photo ministère de la défense néerlandais

photo: emfa.pt

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed