17 sept. 2009

DEPLOIEMENT DE RADAR DE CONTRE BATTERIE EN AFGHANISTAN





Le site du ministère de la défense de Singapour a annoncé le 14 septembre que les Forces armées de Singapour (SAF) allaient déployer de nouveaux éléments au profit de La force internationale d'assistance et de sécurité (FIAS).
Singapour va successivement déployer deux détachements de radars de localisation ou de contre-batterie sur la base de TARIN KOWT, capitale provinciale d'Uruzgan. Cette mission qui n’est pas la première, fait partie de la contribution de Singapour aux efforts stabilisation de reconstruction en Afghanistan.
Le déploiement de ce détachement est planifié pour une durée totale de 9 mois, la première équipe sera déployée de septembre 2009 à janvier 2010 tandis que la deuxième le sera de janvier 2010 à juin 2010.
Cette capacité fournira un court préavis (avertissement) lors d'attaques à la roquette et augmentera l’efficacité des mesures de force protection de cette base. Ces radars ont été conçus pour détecter et localiser les unités d’artillerie ennemie en repérant et analysant les trajectoires des obus ou roquettes.
Ces matériels peuvent aussi être utilisés pour effectuer des corrections au profit des unités d’artillerie amies, certains d’entre eux ont une capacité limitée de détection des missiles ou aéronefs. Singapour possède des radars AN/TPQ-36 et AN/TPQ-37; le ministère ne précise pas quels systèmes seront déployés. Au sein de l'armée américaine, ces matériels agissent en complémentarité au sein de détachements mixtes (niveau brigade)

Tour d’horizon des principaux matériels en service L' AN/TPQ-36

L'un des modèles les plus répandu est l ' AN/TPQ-36. Il s'agit d'un système mobile de radar fabriqué par Hughes (racheté par Raytheon). L'AN/TPQ-36 peut détecter et reporter les positions de 10 projectiles par seconde, dans un rayon de 24 km. Le système peut effectuer la correction des tirs amis. Le radar AN/TPQ-46B est la version du Corps des Marines des États-Unis du radar AN/TPQ-36 de l'armée américaine.
Plus de 250 de ces radars sont actuellement déployés dans 15 pays différents. L'Espagne (4) l'Autriche, l'Australie, le Portugal(2), la Turquie(4), Singapour, le Pakistan utilisent cet équipement qui date des années 70 mais a continuellement évolué. L' Égypte en a acquis 6 exemplaires. L' US Army vient de recevoir deux Enhanced AN/TPQ-36 de présérie à des fins de test. Cette nouvelle version de' AN/TPQ-36 peut détecter les tirs de canons, roquettes et mortiers et remplacer à ce titre l'AN/TPQ-37.



L' AN/TPQ-37
L'AN/TPQ-37:Firefinder est un radar d'une portée de 50 kilomètres. Il a été conçu pour détecter automatiquement les départs de coup des mortiers ennemis et des obus d'artillerie.
Le programme RMI d’amélioration de la fiabilité et de la disponibilité opérationnelle dont bénéficie le radar AN/TPQ-37 Firefinder de l’armée américaine a maintenant atteint le stade final des essais, avant son déploiement effectif sur le terrain. Onze pays dont la Grèce, l'Inde (12), Singapour utilisent cet équipement.

L 'AN/TPQ-47
L' AN/TPQ-47 est conçu pour améliorer et remplacer l' AN/TPQ-37. le Q-47 identifiera les projectiles, de mortiers, d'artillerie, les roquettes, les missiles courte portée .
Plus mobile, d'une portée de 400 kilomètres, le Q-47 possède trois modes d'opération. Le mode normal comme celui du Q-37, permet de détecter les tirs de mortiers, d'artillerie et les roquettes. Le mode fast scan mode augmente le nombre de cibles , le mode TBM mode permet la détection de missiles et des roquettes de fort calibre .

L' ARTHUR
Acronyme d' Artillery Hunting Radar est un radar de contre batterie suédois d'une portée de 40 kilomètres .
La Norvège et la Suède ont développé ARTHUR en collaboration a compter de 1999 sur un châssis de BV 206. Le système est opérationnel au Danemark, en Grèce, En 2004 la république tchèque a commande trois exemplaires de ce radar , ces modèles seront montés sur des camions TATRA 815 26WR45 4x4.est en service depuis 2009.
Le Canada et l'Italie ont loué ces équipements pour des opérations de maintien de la paix. En Décembre 2006, l'Espagne a passe commandé de plusieurs exemplaires de ce radar.
Le MAMBA
Mobile Artillery Monitoring Battlefield Asset
Le MAMBA est un dérivé du radar ARTHUR le système a une portée de 30 kilomètres. Le radar est monté sur le véhicule chenillé BV-206 et peut être adapté sur n'importe quel porteur. Il est facilement transportable par avion et hélicoptère.
Le système prend quelques minutes pour entrer en action, il est mis en œuvre par un seul personnel. Sa portée pratique est de 20 km, il peut être combiné à d'autres radars pour couvrir une zone de plus de 2000 km2.
Le COBRA
Le COBRA est un radar de trajectographie permettant de localiser en temps réel les batteries adverses jusqu'à une distance de 40 km et relié au système ATLAS. Tous les éléments de COBRA sont montés sur un seul véhiculé. L'équipage se limite a 3 personnels. Il peut localiser jusqu'à 40 positions d'artillerie en 2 minutes.
La France (10), l'Allemagne(12) et la Grande Bretagne (7) utilisent cet équipement. Le système COBRA est maintenant propose a la vente dans le monde entier . Les émirats arabes unis en ont commande trois exemplaires en février 2009
L'Allemagne a vendu deux de ses systèmes dans une version adaptée a la Turquie.

Le Radar SLC-2
Le radar SLC-2 Radar est un radar de contre batterie chinois d'une portée de 50 kilomètres. Il peut détecter les tirs de mortiers, d'artillerie avec de légères modification des paramètres le radar pourrait aussi détecter des pistes a basse altitude comme des avions légers, des hélicoptères ou des drones.
Le SLC-2 a été développé a partir de l' AN/TPQ-37 Firefinder.

Le radar Type 704
Le radar a une portée de 50 kilomètres. Il s'agit d'une copie de l' ANTPQ 37 conçu pour localiser les tirs d'artillerie ennemi ainsi que les missiles sol-sol. il a été présenté au public pour la première fois en 1988. Il travaille en bande S et a une portée de 15 kilomètres pour localiser les obus de mortiers de 81-mm.

Red Color
Le radar Red Color est un radar d'alerte avancé installe par les forces de défense israélienne dans plusieurs villes aux abords de la bande de GAZA pour alerter les populations civiles de l'immanence d' une attaque de roquettes Qassam.

Tour d’horizon des principaux projets
Plusieurs nations asiatiques tentent de développer des projets nationaux.

Le radar BL904
il s'agit d' un projet chinois. Peu de détails disponibles.


Le BEL Weapon Locating Radar
Le BEL est un radar de contre-batterie développé par l'Inde et basé sur le la technologie du radar Rajendra
il dispose des capacités suivantes:
Artillerie = 2 - 30 km
Roquettes = 4 - 40 km
Mortiers = 2 - 20 km[
28 radars sont en commande au profit de l'armée indienne.

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

FEEDJIT Live Traffic Feed