13 mai 2012



L’actualité des ravitailleurs

Besoin brésilien
La force aérienne brésilienne a émis une requête formelle pour l’acquisition de deux avions de ravitaillement auprès des  entreprises EADS, Boeing et IAI.
Les deux premières entreprises produisent respectivement l'Airbus-A330MRTT et le ravitailleurs  KC-767. L’entreprise IAI transforme des avions civils en avion ravitailleurs pour la valeur d’un tiers d’un avion neuf.
Le plan initial de la force aérienne brésilienne était de pouvoir disposer de deux avions.Cet achat s'inscrit dans le cadre de l'amélioration des capacités brésiliennes et en perspective de l'acquisition  d'un nouvel avion de chasse.

Avancées du KC46-A de Boeing

Aux États-Unis, Boeing a achevé en avril, le PDR (preliminary design review) du ravitailleur KC-46A
Le PDR, qui a eu lieu du  21 Mars au 27 Avril a  validé que la conception de Boeing "répond aux exigences du système et établit la base pour procéder à la conception détaillée," selon un communiqué l’USAF.
Le KC-46A est basé sur l’avion  commercial 767-2C mais subira des modifications comme la  porte de soute et les planchers qui devront être structurellement améliorées, la queue, les ailes et l'empennage.

La prochaine étape du programme est le Critical Design Review (CDR) qui aura lieu à l'été 2013. Il s’agit d’une étape importante car elle va déterminer si la conception du KC-46A est arrivée à maturité et que le constructeur peut passer à la phase de fabrication.

Boeing doit livrer d’ici l’année fiscale 2017, 18 appareils. La cible finale devrait être de 179 KC-46s appareils dont 4 appareils de tests.
Le gouvernement américain estime que Boeing devra investir 400 millions de dollars de fonds propres  pour que le programme se déroule convenablement.

Poursuite du programme A330 Britannique
En Europe, la Grande Bretagne poursuit le programme de l’A330 MRTT. Deux appareils sont actuellement convertis en ravitailleurs alors que deux autres sont en cours de modification. 

Le journal britannique 'The Sun' a rapporté il y a quelque semaine des problèmes de ravitaillement avec des Tornado. L’appareil n’est donc pas encore apte à effectuer des missions de ravitaillement en vol et les essais se poursuivent. La première mission d’un appareil de ce type pour la RAF a eu lieu le 08 avril pour que les équipages se familiarisent avec ce nouvel équipement.

L’occasion a toujours la côte
De son côté Boeing a livré le 28 mars le troisième et dernier ravitailleur KC 135 E à  la Force Aérienne chilienne provenant de stocks de l’USAF dans le cadre FMS.


Accord européen
La France, l'Allemagne et les Pays-Bas vont travailler ensemble pour le ravitaillement en vol des avions militaires. Selon le journal challenge du 19 avril, Les trois pays ont déclaré, à l'occasion d'une réunion ministérielle de l'Otan à Bruxelles, qu'ils étaient "fortement et fermement engagés" dans le projet de coopération récemment initié par l'Agence européenne de la Défense (AED), dépendante de l'Union européenne.

En conclusion , le développement d'un appareil de ravitaillement en vol reste complexe et prend toujours plus de temps qu’initialement prévu.

Photo: KC 135 chilien U.S. Air Force photo 100304-F-0000X-002

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed