12 janv. 2019

Les 10 ans de l’opération européenne Atalante

Patrouilleur infante Christina Djibouti 2010 

L’opération européenne de lutte contre la piraterie a fêté ses dix années d’existence au mois de décembre 2018. C’est à la fois une victoire mais aussi un constat d’échec. La question de la piraterie dans le bassin de Somalie n’a pas été réglé de manière durable malgré le long engagement militaire et politique de nombreuses puissances.

Depuis cette période, les navires et les avions de plusieurs pays se succèdent pour patrouiller dans la zone qui était il y a quelques années encore infestée de « pirates ». Ce sont à la fois des moyens militaires, civils sous contrat que des pays membres de l’UE ont fourni. La Norvège, la Nouvelle Zélande et la République de Corée ont fourni des moyens aériens et navals. La Serbie et le Monténégro fournissent actuellement des équipes de protection pour les navires du PAM.

Durant les 10 années d’opération, les avions de patrouilles maritimes se sont succédés avec une quasi permanence. Ils ont été basés à Djibouti, Mombasa (Kenya) et Victoria (Seychelles). Ils ont été fournis par la France, l’Allemagne, le Luxembourg et l’Espagne. Les avions européens travaillent avec ceux qui opèrent habituellement dans la zone. Il s’agit particulièrement des P3 Orion japonais et américains.

Ces appareils avec leur rayon d’action sont en mesure de fournir du renseignement opérationnel et de l’imagerie. Ils guident les navires de guerre vers les navires suspects et collectent des images qui sont vitales pour le suivi de la situation opérationnelle. Leur seule présence peut influer sur le comportement des navires suspects et éviter qu’ils ne passent à l’acte. L’Espagne et Allemagne ont fourni des appareils de patrouille depuis le début de l’opération.

Le commandement de l’opération se situe à Northwood en grande Bretagne mais devrait déménager dans quelques mois en Espagne. Actuellement la force est composée d’une frégate italienne et d’un patrouilleur de haute mer espagnol. La Force européenne est appuyé par les navires américains qui ravitaillent à la mer les unités européennes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

FEEDJIT Live Traffic Feed